ENCORE UN WEEK-END SPORTIF

Ces week-ends de printemps sont vraiment propices à toutes sortes d’activités sportives pour les DDX. Cela a encore été le cas en fin de semaine dernière.

Qu’il s’agisse de courses, de tests VMA ou de marche nordique, le beau temps qui régnait sur notre région et même plus loin à inciter les membres de notre association à sortir chaussures de course ou bâtons de marche.

Honneur aux marcheurs, dont nous parlons moins sur ce blog.

Plus d’une vingtaine répartis en divers groupes ont sillonné les routes et chemins des environs de Bruguières et ont même croisé des coureurs, dimanche matin. Des informations sur les marcheurs (et marcheuses) viendront prochainement agrémenter nos pages.

Samedi matin, à l’appel d’Adam, trois DDX, Pierre et Sandra P. et Françoise R., ont pris part au test VMA Luc Léger organisé par Decathlon Fenouillet, notre partenaire pour la course de Bruguières.

Img 153

Françoise R. et Pierre P. (photo Sandra P.)

Samedi soir, deux jeunes DDX, Jonathan B. et Justine R. étaient au départ – et à l’arrivée – de la Paren’dix, une course de  10 km organisée à Parentis, près de Biscarosse, dans les Landes. Une occasion pour Justine de « pulvériser » son temps sur cette distance. Certaines mauvaises langues envisagent un éventuel dopage (lol).

Fullsizerender

Fiers de leurs couleurs Jonathan B. et Justine R.

Dimanche, d’autres Dingos étaient inscrits au départ de deux trails et ont encore fait « briller » nos couleurs bleu ciel et rose. Céline M. a terminé le trail du COVS (Club omnisports de la vallée de la Save) à Saint-Paul-sur-Save en courant les 13 km d’un parcours boueux, ensoleillé mais venteux en 1h 4:38. Quant à Jean-Paul C., il s’est sortie « sans trop de difficultés » du trail gascon à Gimont (Gers): 152e sur 441 participants du 13 km en 1 h 13:21 et il a pris la 16e place (sur 55) de sa catégorie d’âge (V2H).

Img 1099

Jean-Pierre C. au départ du Trail gascon

Enfin, de nombreux DDX ont pris part aux sorties dominicales. L’ensemble des coureurs (débutants, intermédiaires ou experts) s’est scindé en plusieurs groupes et a sillonné les environs de Bruguières, le tout sous un soleil radieux et un petit vent rafraîchissant. Les marathoniens étant eux "interdits de course" pendant trois semaines.