ILS ONT EU DE L'AUD... ACE

Ils étaient une bonne vingtaine de DDX à être inscrits au Phoebus Trail (devenu Poli Trail) de Gruissan, petit port de l’Aude.

Gruissan le groupe1

On pose pour la postérité (photo fournie par Sandra P.)

Gruissan le groupe

Et encore... (photo fournie par Michel B.)

Mais ce n’est pas la mer qu’ils (elles) ont pu admirer au cours des différentes compétitions proposées. Si, il y a erreur : « Quel plaisir de monter le massif de la Cap avec vue panoramique sur la Méditerranée », s’est enthousiasmé Damien VD, présent à l’arrivée du 18 km comme ses compères Jean-Luc, Eliane et Myriam. Un « Trailhounet » - c’est le nom que les organisateurs avaient donné à ce trail « super caillouteux » - que Damien a parcouru en un peu moins de deux heures et dix minutes.

Gruissan damien

Damien et les couleurs des Dingos (photos Michel B.)

Gruissan nathalie fred

Là, ils étaient encore souriants, Nath' et Fred' (photo Philippe H.)

Un Dingo, toujours aussi discret, a réalisé une sacrée performance sur le 50 km – plus long qu’un marathon… et puis c’est un trail ! -. Il a parcouru la distance très vallonnée en cinq heures et demie environ.

Gruissan jean luc

Une course d'équipe pour Jean-Luc (photos Michel B.)

D’autres coureurs avaient choisi de prendre part à des épreuves plus courtes au programme de ce week-end sportif, festif puis gastronomique.

Nathalie H. et Frédéric étaient au départ (et à l’arrivée) de l’épreuve de 25 km intitulée « Las Caladas » - on laisse aux hispanophones le soin de traduire -. « L’an dernier, j’avais participé à une course plus courte, mais celle-là était un vrai plaisir », a confié la première nommée.

Gruissan eliane fred myriam

Belle escorte pour Frédéric...

Gruissan sandrine myriam

... et pour Sandrine

Gruissan nathalie eliane

L'arrivée est en vue Nathalie

Deux couples, Chantal et Jean-François B. ainsi que Nadine et Didier B., avaient choisi une distance intermédiaire de 12 km, « La Ronde des Chevriers » au cours de laquelle ils ont apprécié le décor même si toutes épreuves demandaient un maximum de concentration sur les chemins étroits et « pavés » de cailloux.

Enfin concernant les coureurs, Sandrine M., toujours adepte des sorties d’une dizaine de km, avait porté son dévolu sur le 8 km qu’elle a terminé dans les cent premiers.

20190217 gruissan bouhyer boche

Les quatre B. réunis (Didier et Nadine, Chantal et Jean-François)  - photo fournie par Jean-François

Mais d’autres Dingos avaient choisi de prendre part à la randonnée tout autour de Gruissan et près de Narbonne pour apprécier le paysage et la nature encore préservée dans cette partie de l’Aude; N’est-ce pas Isabelle F-O, Valérie VD, Sandra, Pierre et Célestine P. ?

Gruissan pierre celestine

Il n'est pas peu fier, le Pierre, avec sa petite Célestine ! (photo Sandra P.)

«Je conseille vraiment à la plupart des DDX de s’inscrire à cette course l’an prochain », a souligné Nathalie H., en insistant sur le beau temps et l’absence de vent tout au long de ce week-end. 

Merci également aux photographes comme Philippe H. et Michel B. venus immortaliser ces instants.

Les résultats :

Gruissan Poli Trail (50 km) – 120e Fabien Pons en 5h 32:56.

Las Caladas (25 km) : 409e Nathalie Hourtané en 3h 05:41 – 483e Frédéric Didier en 3h 20:31.

Le Trailhounet (18 km) : 289e Damien Van Damme en 2h 09:11 – 369e Jean-Luc Mancho en 2h 16:55 – 567e Myriam Revellat en 2h 44:43 – 568e Eliane Batisse en 2h 44:43.

La Ronde des chevriers (12 km) : 234e jean-François Boche en 1h 26:08 – 444e Didier Bouhyer en 1h 49:58 – 445e Bouhyer en 1h 49:58 – 446e Chantal Boche en 1h 49:58.

La Grussanote (8 km) : 88e Sandrine Marty en 1h 13:27.