ILS SONT RESTES DE BOUE

Malgré des conditions météorologiques exécrables (pluie et vent frais), les DDX ont été présents jeudi soir et vendredi matin au Trail du Pastel qui offrait cette année un parcours particulièrement boueux et accidenté.

Sans titre 1

Pierre M. près de l'arrivée (photo Runningmag)

Cela ne les a pas empêchés d’être présents au départ des nombreuses courses allant du 14 km au Trail extrême – deux 22 km à quelques heures d’intervalle –.

Img 0356 1

Beau tir groupé (montage photo Pierre P.)

Même s’il n’a pas pris part à la deuxième partie de ce trail d’enfer, surtout dans ces conditions, Aurélien B. a réussi un premier 22 km de toute beauté en 2 heures 25 (51e).

Belle performance également pour Fabien P. et Stéphane B., qui terminent le 22 km jour dans les 50 premiers dans un temps inférieur à 2 heures 15.

Img 0044

Les DDX Eliane, Sandra et Myriam (à droite) mènent ce groupe 

Que dire de ces oiseaux de nuit qu’a été le quatuor de femmes composé d’Eliane B., Sandra P., Myriam R. et Nathalie H., qui a terminé l’épreuve en dépit des difficultés dans la nuit noire qui baignait l’agglomération toulousaine ?

Finalement que ce soit de nuit comme de jour, les DDX sont restés de boue… euh… debout !

Les résultats

Trail extrême (22 km nuit): 51e Aurélien Bouvet en 2h 25:00

22 km (nuit): 78e Mikaël Sabathier en 2h 35:46

14 km (nuit): 203e Eliane Batisse en 2h 10:30 - 204e Sandra Pouvillon en 2h 10:30 - 205e Myriam Revellat en 2h 10:31 - 206e Nathalie Hourtané en 2h 10:31.

22 km (jour): 27e Fabien Pons en en 2h 06:06 - 50e Stéphane Brabant en 2h 13:26.

18 km (jour): 100e Pierre Marty en 1h 25:27