LUI AUSSI A COURU LE MARATHO_

Non, ne craignez rien, il n'y a pas d'erreur dans le titre de cet article. Lisez jusqu'au bout ce qu'a écrit Nicolas P., l'un des DDX coureurs du marathon de Toulouse, et vous comprendrez.

"Bonjour mes amis DDX,

A mon tour de vous remercier de tout mon coeur pour cette expérience humaine intense qu'ont été le marathon et sa préparation.

Pour faire court, j'ai échoué mais si près du but ! Terrassé par une grosse hypoglycémie à 600 mètres de l'arrivée, après 4h30 de course. J'avais les jambes -aucune douleur vive, pas de crampes- et le mental qui m'a poussé jusqu'au-delà du bout mais pas l'expérience ni la lucidité de gérer correctement mon alimentation. Je suis cependant fier d'avoir passé les 41 km, c'est déjà un exploit pour moi.

Alors je remercie sincèrement les coachs dévoués, positifs et bienveillants (Stéphane, Jérôme, Xavier, Adam, Pierre...), Gilles notre responsable communication qui, par ses blogs, maintient la flamme et l'envie de partager et bien sûr tous les DDX supporters le long de notre périple (Frédérique, Jules - note du rédacteur: ce sont son épouse et son fils - Sylvie, Marie-Christine, Nathalie H. qui m'a accompagné au 32e km, etc.) et toute la vénérable "meute" avec qui j'ai préparé ce marathon (Eric, Catherine, Jean-Luc, Olivier, Stéphane, Serge,...). C'était un vrai plaisir de courir ensemble, dans la bonne humeur et l'émulation.

Img 1154

Les vénérables marathoniens avec Nicolas (à droite)

Une préparation au top ! je suis ravi qu'ils aient réussi. Mention spéciale pour Catherine O, avec qui j'ai partagé 3 heures de course et qui termine avec une régularité impressionnante. 

Comme il m'en manque un peu à la fin, on peut dire que j'ai couru un maratho_ !

Fort de cette expérience, il ne me reste plus qu'à retenter ma chance l'année prochaine et aller chercher le "n" sur la ligne d'arrivée !"